Asie, Chine, Voyage

15 jours dans le Yunnan : itinéraire et conseils


15 jours dans le Yunnan : notre itinéraire et nos conseils

La Chine, ce grand et vaste territoire riche d’une histoire millénaire, ne nous est pas étranger et indifférent. Un lien particulier nous lie à ce pays. En effet, il y a tout d’abord les origines de Benoît mais aussi la fascination d’Amandine pour la culture asiatique. Et puis, plusieurs grandes destinations chinoises ne nous sont pas inconnues : Pékin, Shanghai, Canton, Guilin mais aussi Hong-Kong et Macao sont des villes que nous avons déjà parcouru. Mais la province chinoise du Yunnan n’avait jamais été dans nos projections voyageuses. D’ailleurs, on ne savait rien de cette province, et pourtant elle est considérée comme la plus belle des provinces de Chine.

La région du Yunnan est une sublime province chinoise située dans le sud-ouest à la frontière de la Birmanie,  du Vietnam, et du Laos. Elle est réputée pour sa culture, son histoire et ses magnifiques paysages. Le Yunnan est un grand cultivateur de riz, de thé et de tabac. Il abrite aussi de superbes villages traditionnels et différentes ethnies. En effet, cette partie de la Chine offre également de magnifiques paysages de rizières et de montagnes. Des paysages enchanteurs que nous ne soupçonnions nullement. Un voyage qui fut réellement magnifique, l’un des plus beaux que nous ayons fait.

Vous retrouverez dans cet article, notre itinéraire et nos conseils sur ce voyage de 15 jours dans la région du Yunnan.

Nos conseils et informations :

Asian Roads, l’agence spécialiste des voyages en Asie

Dans le cadre de sa stratégie de communication, l’agence Asian Roads nous a invités à découvrir la province du Yunnan. L’agence basée à Dinan propose des circuits et des séjours à la carte et sur-mesure en Chine et dans de nombreux pays d’Asie. Pour la région du Yunnan, elle s’appuie sur son agence locale Yunnan Roads et ses correspondants francophones spécialistes du Yunnan basés sur place. Lors de notre voyage dans le Yunnan, nous avons rencontré plusieurs français qui  passaient par cette même agence.

Notre conseil : Si vous souhaitez organiser ce voyage avec le soutien de Yunnan Roads, n’hésitez pas à faire part de vos envies (avec ou sans chauffeur/guide). L’agence s’efforcera de vous proposer une offre sur mesure.

La météo au Yunnan en novembre

Le mois de novembre est sans doute le mois idéal pour découvrir le Yunnan. En effet, on profite d’une météo très agréable avec des températures autour de 20 degrés en journée (à Shangri-La il fait plus froid, autour de 0 degré) et on y rencontre peu de touristes car c’est encore la saison basse. Sinon, on vous conseille également les mois de février ou mai mais les touristes seront sans doute plus nombreux. Pendant ces deux semaines, nous avons eu un grand soleil et un beau ciel bleu !

Notre conseil : Ce fut un casse tête pour nous de faire nos valises, peur de manquer de vêtements chauds ou légers. Si vous partez en novembre, prenez un peu de tout mais vous pouvez laisser à la maison vos tenues estivales. Aussi, à cette période de l’année, les prix des activités sont plus bas qu’à la haute saison.

Les différents vols pour rejoindre la province du Yunnan

Pour rejoindre la province du Yunnan, nous avons pris la compagnie aérienne Air China. A l’aller nous avons fait une escale à Chengdu pour rejoindre ensuite la ville de Kunming. Comptez environ 15h de trajet : 10h de vol entre Paris et Chengdu, 3 heures d’escales et 1h30 de vol entre Chengdu et Kunming.

Particularité des escales dans les aéroports chinois : si vous faites escale dans un aéroport chinois, le transfert des bagages ne sera pas automatique. En effet, vous devez récupérer vos bagages pour les enregistrer à nouveau sur le vol suivant et repasser au poste de contrôle. Prévoyez donc suffisant de temps (minimum 2 heures) entre les deux vols. De plus sur les vols chinois, il est interdit d’apporter dans vos bagages en soute vos batteries lithium. Elles doivent être obligatoirement dans vos bagages à main.

Notre conseil : Ne sous estimez donc pas le temps entre les escales surtout si les terminaux d’arrivée et de départ ne sont pas les mêmes. Vous éviterez de courir, ce que nous avons un peu fait pour un transfert entre différents terminaux !

L’obtention du visa

Pour séjourner en Chine, il nous a fallu obtenir un visa. Nous sommes passés par l’agence Visa Connect qui s’est chargée pour nous des démarches auprès de l’Ambassade de Chine pour notre visa. Pour ce faire, nous avons rempli le dossier de demande de visa, joints les justificatifs et déposés notre dossier avec nos passeports auprès de l’agence Visa Connect basée à Paris. En une semaine les visas étaient prêts, nous n’avions plus qu’a les récupérer. Vous pouvez bien entendu faire cette démarche par courrier.

Téléphoner en Chine et accès internet

Pour continuer à être joignable par téléphone et rester connecter sur les réseaux sociaux, le partenaire My Mobile in China nous a fourni une carte SIM avec un numéro de téléphone chinois. En plus du numéro chinois, un numéro de téléphone français et un forfait de 3 Giga de données internet utilisable en Chine nous ont été fournis. Le téléphone français nous a permis de renvoyer notre numéro de portable français vers ce numéro sans surcoût pour les personnes qui nous appellent.

Notre conseil : Pour ceux qui ne veulent pas perdre de temps sur place, on vous invite à passer par My China Mobile. Pour les autres, il est possible de trouver des cartes SIM en Chine.

Utiliser un VPN pour se connecter sur votre email Gmail et sur les réseaux sociaux

En Chine, il est impossible d’accéder à Google, Gmail, et la plupart des réseaux sociaux (Whatsapp, Facebook, Instagram,…). Pourtant, une solution existe pour continuer à communiquer avec vos proches, c’est d’utiliser depuis votre smartphone ou ordinateur portable d’une application VPN (Virtual Private Network). Pour faire simple, l’application VPN va servir de passerelle pour simuler une connexion depuis un autre pays comme si vous n’étiez pas basé en Chine.

Vous pouvez par exemple télécharger l’application Turbo VPN sur IOS ou Android.

Les principales difficultés que vous pourrez rencontrer

La barrière de la langue n’est pas à négliger, même si ce fut beaucoup plus facile pour nous car Benoît parle chinois et que nous avions un guide français parlant chinois. Si vous partez sans guide, vous allez rencontrer des situations cocasses pour vous faire comprendre. Les chinois du Yunnan parle en effet très très peu anglais.

Notre conseil : n’hésitez pas à embarquer avec vous des petits guides de langue ou à télécharger des applications de traduction.

Si vous ne partez pas avec une agence, vous allez devoir organiser vos trajets car la location de voiture n’est pas possible en chine, sauf si vous détenez un permis chinois. Les alternatives sont donc  le train, le taxi et le bus. Ne sous estimez pas cette étape de l’organisation du voyage, une fois sur place il sera plus compliqué d’avoir les informations sur les meilleures possibilités.

Notre itinéraire détaillé sur 15 jours :

 

1. Kunming : nos premières heures dans le Yunnan (2 jours)

Kunming fut la première étape de notre séjour dans le Yunnan, elle fut néanmoins très brève. A peine avoir posé nos bagages et pris une bonne douche au tout nouvel hôtel Moon and Chalice idéalement situé en coeur de ville, nous filons avec hâte découvrir la ville de Kunming. Sur le perron de l’hôtel, nous découvrons une ruelle au charme daté. De nombreux petits échoppes ont pris place au sein d’anciennes maisons traditionnelles chinoises, faites tout de bois. Nous sommes enchantés de découvrir cette petite rue, animée et apaisante à la fois, loin des clichés des mégalopoles chinoises. Nous nous baladons au grès de ces ruelles qui nous conduisent vers les locaux. Sur les placettes, ils s’affairent à jouer aux cartes ou au Majong. Sur les trottoirs des ruelles, nous découvrons le marché aux fleurs et aux animaux. On s’étonne du sort réservé aux petites tortues, on ne s’attarde pas trop longtemps. Nous prenons ensuite la direction du Green Lake Park, haut lieu de fréquentation des touristes chinois et des locaux. On y admire rapidement quelques danses avec tenues traditionnelles, nous prenons le pouls de cette première ville avant de rejoindre notre hôtel.

Le quartier dans lequel nous résidions, non loin des principaux points d’intérêt de la ville, nous a donné cette sensation de petite ville chinoise. Or, Kunming est en réalité une ville de plus de 2 millions d’habitants qui a néanmoins su garder en partie son charme daté.

Notre adresse gourmande : nous avons déjeuner dans une ancienne maison chinoise, il s’agit du restaurant Lao Fang Zi.

Yunnan

Yunnan

Entre Kunming et Yuanyang : La forêt de pierre Shilin

Nous quittons Kunming de bon matin pour rejoindre les fabuleuses rizières de Yuanyang. Après deux petites heures de route, nous faisons une halte à la forêt de pierre Shilin qui est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. L’entrée des lieux peut surprendre, nul forêt à l’horizon mais une entrée digne d’un parc d’attraction avec guichets, files d’attente et navettes. Nous sommes chanceux, les touristes sont peu nombreux en ce mois de novembre. Une fois arrivés sur les lieux, on nous laisse quartier libre pour découvrir la forêt de pierre. Finalement, malgré cette première impression, nous arpentons cette vaste forêt de plus de 350 km carré de surface hors des grands axes. Nous empruntons des sentiers étroits, passons entre les ouvertures créées par la roche, descendons dans des gorges à la découverte de ces formes karstiques aiguisées. Loin des grands sentiers, la forêt se révèle être une bonne surprise !

Notre conseil : si vous êtes en pleine saison touristique et que vous souhaitez déserter les hauts lieux touristiques, vous pouvez sauter l’étape.

Le prix :  130 RMB + 25 RMB pour la navette que nous vous conseillons de prendre pour gagner du temps.

2. Les rizières de Yuanyang (4 jours)

Après plus de 8 heures de bus depuis Kunming, nous arrivons en pleine nuit à Yuanyang. Nous sommes enchantés à la perspective de découvrir l’une des merveilles du Yunnan, les rizières en terrasse ! Nous logeons pendant trois nuits au sublimissime Twelve Manor Hôtel. Les chambres offrent un panorama incroyable, les baies vitrées de notre chambre s’ouvrent sur les rizières. Elles sont là à nos pieds. Dans ce lieu unique, nous découvrons sous toutes les coutures les rizières les plus belles du monde. Pour démarrer en beauté notre première journée, nous décidons de nous lever à l’aube pour découvrir les rizières au lever du soleil. Nous nous dirigeons au point de vue de Duoyishu, l’entrée est payante. Business is business !

Nous savions que la découverte des rizières pouvait être en partie gâchés par le brouillard, souvent présent dans cette région. Finalement nous sommes plutôt chanceux, le ciel est nuageux et la brouillard s’installe petit à petit, nous laissant ainsi quelques moments de contemplation.

Puis nous filons découvrir le marché local de Niujiazhao, une étape que nous apprécions pour découvrir la vie locale de ces ethnies du Yunnan. Nous avons également admiré les rizières à l’approche du coucher de soleil au point vue de Bada accessible depuis un chemin de randonnée depuis notre hôtel, comptez 1h de marche environ. La visite des villages de la région est aussi une découverte à faire, malheureusement le temps nous a manqué !

Entrée dans la province du Yuanyang est payante : 70 RMB (inclus en autre l’accès au point de vue de Duoyishu)

Yunnan

Yunnan

Yunnan

Les magnifiques rizières de Yuanyang vue du ciel

Yunnan

3. Jianshui : la belle vieille ville du sud du Yunnan (2 jours)

C’est ici que nous découvrons la beauté de l’architecture traditionnelle de la province du Yunnan. Jianshui est une étape très charmante qui appelle à la flânerie dans les ruelles commerciales et dans la vieille ville. Nous ne croisons d’ailleurs que peu de touristes occidentaux. Notre hébergement est situé non loin de Chaoyang Gate, une des quatre portes qui entourent la ville. Elle est la plus grande, on la surnomme d’ailleurs la petite citée interdite et marque l’entrée de la vieille ville. Nous nous baladons dans la vieille ville en direction des jardins de la famille Zhu et du Temple de Confucius. Les jardins de la famille Zhu, de grands notables de la région, se composent de nombreux temples, kiosques et jardins. Les lieux sont très bien entretenus. Jianshui fut une nouvelle fois encore une très jolie découverte !!

Yunnan

Yunnan

Chaoyang Gate surnommée la petite « Tian An Men »

Yunnan

Entrée aux jardins de la famille Zhu : 35 RMB

Yunnan

 

Le temple de Confucius de Jianshui est quant à lui superbe. Il est d’ailleurs le deuxième plus grand en Chine après celui de Qufu, la ville natale du maître Confucius. Comme souvent, nous sommes seuls pour découvrir ces merveilles d’architecture.

Entrée du Temple de Confucius : 40 RMB

Yunnan

A la porte ouest de la ville, on y découvre de nombreux fabricants des carrés de Tofu. Le tofu grillé est d’ailleurs une des spécialités de Jianshui. Un quartier à ne pas manquer le matin ou le soir !

YunnanYunnan

Entre Jianshui et Xizhou : Le village Ming de Tuanshan

L’ancien village de Tuanshan, perdu dans la région reculée de Jianshui, est un trésor architectural du Yunnan. Comme figées dans le temps, les bâtisses traditionnelles de Tuanshan et leurs toits gris n’ont pas changé. Nous découvrons de nombreux jeunes venus peindre et dessiner la belle architecture de ce village. Comme souvent, l’entrée au village est payante, comptez 35 RMB.

Yunnan

YunnanYunnan

4. Xizhou (4 jours)

Pour rejoindre Xizhou, nous avons repris la route vers la gare ferroviaire de Kumming pour prendre le TGV chinois direction Dali (2h30 de train). Xizhou, situé non loin de Dali est une étape en immersion dans la campagne du nord du Yunnan. Nous découvrons la minorité Bai et son architecture. Il s’agit d’une étape paisible et ressourçante. Après une balade dans le village et au marché, nous empruntons nos vélos pour une petite découverte de la campagne avoisinante, autour du lac de Dali et du petit village de Gusheng. Malheureusement, nous n’avons pas eu le temps de découvrir la ville de Dali et le temple des trois pagodes, c’est notre seul regret. Nous avons adoré cette étape !

Notre hébergement : Linden Centre, le patron Brian qui vie depuis 25 ans en Chine possède 3 établissements. Etablissements qu’il a pu restaurer à partir de bâtiments historiques classés au patrimoine chinois. Il y favorise également l’emploi des locaux dans ses établissements.

Yunnan

Yunnan

Sur la terrasse de l’hôtel, nous profitons d’un magnifique coucher de soleil.

Nous avions envie de randonner, nous décidons la veille de découvrir la montagne Weibaoshan, elle est réputée pour être une des treize montages de croyance taoiste. La randonnée s’effectue à travers la montée de nombreuses escaliers, nos cuisses et genoux s’en souviennent encore ! Le sentier n’est pas difficile car il très bien balisé mais l’effort physique est bien intense. Sur le site, on dénombre pas moins de 25 temples et la plupart sont ouverts au public. Nous avons commencé par le sentier de gauche, riche en temples pour redescendre vers le sentier de droite. Comptez environ 3h pour faire l’aller/retour avec une pause déjeuner en haut de la montagne (pensez à prendre vos casse-croute).

Entrée du site Weibaoshan : 45 RMB

Yunnan

Yunnan

YunnanYunnanYunnan

Nous atteignons les 2500 m d’altitude, le montagne WEIBO s’offre à nous.

Yunnan

Sur le chemin du retour, nous faisons une halte dans le village musulman de DongLianHua, celui-ci est interessant à visiter notamment pour sa mosquée.

 

5. Les Gorges du saut du Tigre et Shangri-La (4 jours)

Une nouvelle journée excitante s’annonce. Nous allons découvrir les mythiques Gorges du saut du Tigre, considérées comme parmi les plus profondes du monde. Ici, les voies ne sont pas navigables. La découverte se fait par randonnées pédestre. Deux journées sont nécessaires pour découvrir les gorges. De notre côté, comme le temps est compté, nous ne faisons qu’une randonnée d’1h30 avec un départ depuis la Tea Horse Guesthouse. Se dresse devant nous le mont Haba (plus de 5300 mètres d’altitude) et le mont Shanzidou (plus de 5500 mètres d’altitude). Le décor qui nous entoure est vraiment superbe. Le sentier que nous avons emprunté était facile d’accès, aucune difficulté particulière sur celle-ci. Comme souvent, nous ne sommes pas nombreux à cette période de l’année.

Entrée au site des Gorges du Saut du Tigre : 45 RMB

Yunnan

Après quelques heures de trajet, nous arrivons enfin à Shangri-La. Nous séjournons au très bel hôtel Arro Khamp by Zinc Journey Shangri-la situé au coeur de la vieille ville. Le lendemain matin, nous traversons la vieille ville qui est étonnement très calme pour rejoindre le joyau de Shangri-La : Le Monastère Songzalin créé au cours du XVIIème siècle. Nous découvrons que nous sommes actuellement dans une province tibétaine autonome. Les voyageurs y viennent le plus souvent pour vivre une expérience tibétaine, faute de pouvoir séjourner au Tibet. Ici, notre guide n’aborde pas le conflit sino tibétain. Aussi, la vieille ville de Shangri-La a été brulée, désormais les villageois vivent un peu plus au dessus de ce qui s’apparente à la reconstitution de la vieille ville. De ce fait, la ville en elle-même bien que ressemblant à un village de montage a été pour nous l’une des villes les plus décevantes : la vieille ville ne donne pas l’impression d’être habitée, on ne croise que très peu d’habitants dans les ruelles de Shangri-La et les touristes sont également peu nombreux en ce mois de novembre.

Yunnan

La visite du marché de Shangri La est une expérience à part entière. Le Yack est ici un animal que l’on consomme de différentes façons. Le marché dispose donc de nombreuses étales de Yack. Ames sensibles, s’abstenir !

Shangri-La Yunnan

Yunnan

Le Monastère est un édifice traditionnel bouddhiste que l’on admire en premier lieu depuis le lac qui l’entoure. En effet, une petite randonnée le long du lac permet de rejoindre le monastère et d’avoir un très beau point de vue avec les reflets du monastère sur le lac. Nous logeons le promontoire en bois et atteignons l’entrée du monastère. L’altitude rend difficile la montée des marches nous permettant d’atteindre le monastère et ses différents temples. Une fois encore, les touristes ne sont pas trop nombreux et le ciel bleu est avec nous, ce qui rend la découverte très agréable !

Entrée au Monastère de Songzanlin : 90 RMB (inclus le transfert en bus du parking jusqu’au monastère).

Yunnan

Yunnan

Yunnan

Après cette découverte culturelle, nous filons découvrir la réserve naturelle du Napahai et son lac Napai où il est possible d’admirer des yacks, des cochons et des chevaux vivants en totale harmonie ou même faire des balades en chevaux. A l’automne, le lac se sèche et permet donc aux animaux de s’y aventurer. La lumière est très jolie et cette petite pause nature nous fait un bien fou.

Yunnan

Dans l’après-midi, nous décidons de prendre de la hauteur et de monter via le téléphérique en haut de la montagne Shikas qui culmine à 4500 m d’altitude. Malgré notre appréhension, nous n’avons pas subi le mal de montagne à cette haute altitude. Arrivés en haut après une montée de 40 minutes, nous admirons ce magnifique panorama avec en fond de toile les chaînes de montagne du Tibet. Malgré un prix élevé pour le téléphérique (200 RMB), l’expérience et la vue valent vraiment le détour !

Yunnan

Yunnan

 

6. Lijiang (2 jours)

Lijiang est la dernière étape de notre voyage dans le Yunnan. Contrairement à nos précédentes étapes, la ville regorge de nombreux touristiques chinois. La vieille ville est classée au patrimoine de l’UNESCO. L’architecture traditionnelle a ici aussi été préservée, sauf que les habitations ont laissé place aux boutiques de souvenirs. Mais la première découverte fut celle du lac du Dragon noir. Cette image du pont et de sa pagode avec pour toile de fond la montage enneigée du Dragon de jade, nous l’avions en tête depuis le début de notre séjour. C’est en quelque sorte l’un des clichés les plus connus du Yunnan. La découverte du lac est assez rapide, c’est surtout cette vue sur la montagne qui a interpelle. Puis, nous filons découvrir la vieille ville de Lijiang, idéale pour nos emplettes à souvenirs. La vieille ville, bien que très jolie avec les temples Mu et la Tour Wangu et la vue sur les toits de la ville, ne laisse que peu de place à cette authenticité et tranquillité que nous avions trouvé dans les précédentes villes et villages. La rançon de la gloire, dirons-nous ou plutôt le revers de la médaille.

Nous logeons dans le très joli hôtel Arro Khampa by Zinc Journey Lijiang.

Entrée au lac du Dragon noir : 70 RMB.

Yunnan

Yunnan

Yunnan

 

Le Yunnan fut un véritable coup de coeur, il confirme les retours que nous avions eu des quelques voyageurs ayant été dans cette sublime province chinoise du Yunnan. Nous tenions à remercier l’agence Asian Roads et Yunnan Roads pour cette invitation enchanteresse ! Un grand merci à Paul pour sa confiance et une grosse bise à Estelle et Antoine qui nous ont accompagnés lors de ce séjour ! Cet article est le fruit d’une collaboration, mais comme le savent déjà nos lecteurs, nous restons honnêtes et intègres dans le récit de notre voyage.