France, Voyage

La forêt de Fontainebleau en famille

fontainebleau

La forêt de Fontainebleau en famille

Un dimanche ensoleillé, une nouvelle vie à 3 et des projets de voyage en tête. C’est sur ce joli constat que nous avons choisi d’initier notre première balade en famille, avec Hanaé, tout juste âgée d’un mois et demi. Pour débuter nos escapades tout en douceur, nous avons mis le cap vers une destination proche de chez nous et pour une courte durée. Et c’est tout naturellement que nous avons pris la direction de la forêt de Fontainebleau, située à une heure de chez nous. Les températures étant un peu élevées en ce mois de septembre, nous nous avons pensé que la fraicheur des bois serait plus agréable pour toute la famille. La forêt de Fontainebleau est un vaste espace boisé de 25 000 hectares, difficile donc de s’y retrouver et de savoir quelle balade allait nous convenir. A savoir que les sentiers et randonnées sont très nombreux et variés selon leur distance et leur niveau de difficulté. C’est sur les conseils de l’Office du tourisme de Fontainebleau que nous avons choisi de découvrir les sables du cul de Chien, un sentier non balisé au nom et au paysage surprenants ! Cet article n’est en aucun cas exhaustif puisque nous y sommes restés que deux petites heures. Il a pour but de partager avec vous notre première balade et la beauté surprenante de cette forêt. On vous dévoile aussi à la fin de l’article ce que l’on a appris de cette escapade dans l’organisation de parents.

Balade dans la forêt de fontainebleau : cap sur les sables du cul de Chien

Les sables du cul de chien n’est pas un sentier balisé mais on y accède depuis le parking de la Roche aux Sabots à Noisy-su-Ecole. Un lieu réputé pour les familles et les grimpeurs, comme en témoigne les nombreuses voitures en ce dimanche ensoleillé. Vous ne le saviez peut être pas mais la forêt de Fontainebleau est un site reconnu à l’international dans le monde de l’escalade.

Après une bonne heure de route, nous nous garons donc sur le parking. Il est bientôt midi, les familles y viennent pour pique-niquer. En tant que jeunes parents, nous avions bien entendu prévu le nécessaire pour Hanaé mais nous avions omis de nous préparer un petit casse-croute. Petite erreur d’autant plus qu‘il n’y a aucun magasin ou échoppe aux alentours. Armés d’Hanaé dans l’écharpe de portage et de nos deux bananes – ouf nous ne mourrons pas de faim – , nous prenons fébrilement la route avec l’espoir qu’Hanaé apprécie cette petite balade même endormie. En toute honnêteté, nous avions surtout peur qu’elle se mette à hurler au milieu de nul part et qu’il faille rentrer dare-dare. Mais comme souvent elle s’est endormie rapidement et paisiblement dans l’écharpe. Il faut nous détendre maintenant et apprécier cette première balade à trois.

Nous suivons les promeneurs en traversant le parking qui nous conduisent à l’entrée d’un chemin forestier. Les enfants filent à toute vitesse à travers bois. Ils y rejoignent un incroyable terrain de jeux. Ici, les enfants découvrent avec excitation les nombreux rochers parsemés ici et là. Nous les suivons et découvrons avec étonnement de nombreux rochers aux formes arrondies mais aussi étonnantes.

fontainebleau

fontainebleau

fontainebleau

A partir d’ici, il faut y aller au feeling ! Après quelques minutes à observer les enfants courir, grimper et à deviner les représentations de certains rochers, nous décidons de reprendre le chemin principal pour rejoindre la mer de sable. Le sentier devient de plus en plus sablonneux, nous tombons très rapidement nez à nez avec la mer ou le désert de sable.

Nous poursuivons notre route vers la mer de sable qui se situe à quelques pas. Hanaé dort toujours paisiblement dans l’écharpe. Nous marchons à l’ombre à travers la bruyère car les températures sont finalement assez chaudes.

 

fontainebleau

Nous découvrons avec grand étonnement cette mer de sable, paysage surréaliste dans cette forêt d’Ile de France. Nous sommes tout droit transportés dans Les Landes. Les familles y viennent pour pique-niquer en famille ou entre amis, jouer à la pétanque, s’essayer à l’escalade. Les enfants jouent au ballon, pendant que certains adultes s’essayent au Frisbee. Nous nous baladons à travers cette mer de sable, sillonnant les rochers.

 

fontainebleau

fontainebleau

fontainebleau

fontainebleau

fontainebleau

Malheureusement les températures sont vraiment chaudes, on se décide un peu à contre coeur de ne pas s’attarder des heures. La fraicheur des bois n’aura pas été au rendez-vous. Nous ne restons finalement que deux petites heures, par peur qu’Hanaé prenne un coup de chaud. Il est vrai qu’on aurait peut-être davantage profité des nombreux coins à l’ombre si nous avions embarqué avec nous de quoi pique-niquer. Les espaces à l’ombre sont finalement assez nombreux. Pour rejoindre le parking, nous empruntons le sentier qui nous amène au belvédère, chemin trouvé via Googlemap. La vue n’est pas très dégagée mais nous surplombons la forêt après une bonne dizaine de minutes de petite montée.

fontainebleau

fontainebleau

Même si l’escapade fut rapide, nous nous promettons de revenir pour arpenter plus longuement ce sentier mais aussi en découvrir de nouveau !

Ce que l’on retient de cette petite escapade notamment sur notre organisation avec un bébé :

  • Penser aussi aux besoins des parents 🙂 On s’est un peu oubliés sur le casse-croute pensant pouvoir faire sans ou trouver sur place. Erreur ! Nourrir Hanaé est prioritaire mais ne pas s’oublier non plus…
  • Mauvaise idée de partir à l’heure du midi par temps chaud. A vrai dire, on ne voulait pas partir tard.. mais les préparatifs et le trajet nous ont un peu mis dedans.. La prochaine fois, on part vraiment très tôt ou alors bien plus tard dans la journée.
  • Se détendre et ne pas avoir trop d’appréhension. Hanaé a encore des coliques, on avait un peu peur qu’elle en souffre lors de notre balade. Finalement elle a dormi tout du long. Alors zen les parents !