Asie, Malaisie, Voyage

Malaisie et l’île de Bornéo

Malaisie et l’île de Bornéo : en pleine nature

Pour cette nouvelle destination, je vous emmène (Benoît), et pour une fois sans Amandine en Asie du sud-est, en Malaisie dans la quatrième plus grande île du monde, à Bornéo. Et connaissez-vous les 3 premières plus grandes îles au monde ? Ce sont l’Australie, la Nouvelle Zélande et la Nouvelle Guinée. Vous savez tout !

L’île de Bornéo a une particularité : elle est occupée par trois pays, au sud par l’Indonésie, à l’est par le Brunei et enfin au Nord par la Malaisie. La partie malaisienne est divisée en 2 états, Sarawak et Sabah. Et c’est dans l’état de Sabah et plus précisément dans sa capitale Kota Kinabalu que j’ai posé mes valises. Cette partie de l’île est encore peu touristique, l’office de tourisme de Malaisie souhaite néanmoins la rendre plus visible et accessible en ouvrant par exemple des liaisons aériennes quotidiennes entre Bangkok et Kota Kinabalu.

A savoir : les musulmans représente plus de 60 % de la population en Malaisie et la monnaie malaisienne est le Ringgit (MYR), le taux de conversion est pour 1 euro = 4,9 MYR.

Merci donc à l’Office de Tourisme de Malaisie ainsi qu’à la compagnie aérienne Thai Airways pour ce beau voyage.

Pourquoi venir à Bornéo ?

Bornéo fascine pour la diversité de sa fauve avec ses emblématiques animaux : l’orang-outan, le grand oiseau le calao et aussi le singe nasique. Elle fascine aussi par la densité de sa flore avec ses grandes forêts tropicales.

Pour les amateurs de randonnée, le mont Gunung Kinabalu culminant à 4 095 mètres s’offrira à vous. Nous n’avons malheureusement pas eu le temps de l’arpenter.

Il y a néanmoins un bémol sur lequel je tenais à exprimer ici, c’est la part de la forêt tropicale qui diminue avec la déforestation au profit de la production de l’huile de palme. Les forêts de palmiers couvrent une part de plus en plus importante du territoire.

Quand y aller ?

La meilleure période pour s’y rendre est l’été (juin, juillet et août), hors des mois de mousson (de novembre à mars). Par contre, comme la Malaisie est un pays tropical, il y fait très chaud et surtout très humide toute l’année. Prévoyez donc des vêtements respirants et séchants et surtout des produits anti-moustiques. Si vous prévoyez d’y rester plusieurs semaines et de passer plusieurs jours dans la jungle, vérifiez vos vaccins avant de partir.

Comment y aller ?

Pour vous rendre en Malaisie, pas besoin de visa, un passeport en cours de validité et valable 6 mois après votre date de retour suffit.

Depuis Paris, la compagnie aérienne Thai Airways dessert quotidiennement Kota Kinabalu via Bangkok. Pour les amateurs d’avions comme moi le vol Paris-Bangkok s’effectue en Airbus A380.

La compagnie aérienne vient de recevoir trois prix « Skytrax Awards 2017″. Elle a reçu les titres de « Meilleure Classe Economique 2017 », de « Meilleure Restauration en Classe Economique » et celui du meilleur salon SPA de Bangkok.

Durée des vols : 12 h de vol de Paris à Bangkok et 3h20 de Bangkok à Kota Kinabalu.

Décalage horaire : + 6 heures en été et + 7 heures en hiver.

Prix : comptez environ 950 euros pour un billet A/R avec une escale à Bangkok.

Que voir/ Que faire à Kota Kinabalu ?

Situé dans la mer de Chine du Sud à l’extrémité nord-est de l’île de Bornéo, Kota Kinabalu est la capitale de la région malaisienne de Sabah. Elle est la plus grande ville de Sabah avec ses 500 000 habitants. Malgré la modernité de la ville, Kota Kinabalu dispose d’un riche patrimoine architectural et est réputé pour la qualité de sa gastronomie avec notamment de délicieux plats à base de poissons et fruits de mer.

On y vient pour découvrir notamment sa flore et nature luxuriante, le Mont Kinabalu ou ses belles plages de sable blanc.

île de Borneo Malaisie

Le Village Heritage

A notre arrivée à Kota Kinabalu, notre guide d’Asian Trails nous accueille à l’aéroport et nous partons à la découverte du village Heritage et du musée de Sabah.

Le village Heritage est un village reconstitué de maisons traditionnelles construites en bambou des différents groupes indigènes de Sabah. Nous visitons chaque maison aménagée et nous avons même pu tester un trampoline en bambou ! Le bambou c’est vraiment du solide !

île de Borneo Malaisie

Installé à proximité du village, la visite du musée rénové de Sabah nous a introduit aux origines des ethnies de Sabah. Nous avons découvert au travers de notre visite les différents costumes des ethnies indigènes, des artefacts tribaux et historiques, et également de la céramique et un squelette de baleine centrale.

île de Borneo Malaisie

En attendant le bateau pour notre hôtel, nous profitons d’un coucher de soleil sur le port de Kota Kinabalu avec une vue sur l’île de Gaya.

île de Borneo Malaisie

Que faire autour de Kota Kinabalu ? Une journée dans la vallée de Kiulu

Le temps d’une journée, nous partons à la découverte de la vallée de Kiulu. La vallée se situe à 1h de route de Kota Kinabalu. Une vallée entourée de rizières verdoyantes avec ses fermes traditionnelles, ses forêts et ses montagnes.

Avant d’arriver dans la vallée de Kiulu, nous faisons un halte sur le pont suspendu de Tamparuli et son marché local voisin. De là, nous avons une vue panoramique sur la vallée avec en arrière plan le mont Kinabalu qui est le plus haut sommet d’Asie du sud-est avec ses 4 500m d’altitude.

île de Borneo Malaisieîle de Borneo Malaisieîle de Borneo Malaisie

À l’arrivée à l’Eco FarmStay de Kiulu, nous sommes accueillis très chaleureusement par notre guide local. Après un très bon déjeuner traditionnel 100 % bio (le meilleur ananas que j’ai goûté dans toute ma vie), nous partons à la découverte de la vallée avec notre guide. Au programme de la randonnée, découverte de magnifiques paysages, visite d’une école d’un village, et le clou du spectacle de magnifiques champs de rizières. On a même eu le droit de planter du riz dans les rizières !

Durant notre randonnée, nous avons eu l’occasion d’y rencontrer la population locale, de connaître leur culture et de découvrir la culture du riz.

Dans cette partie de la région, l’éco-tourisme est le moteur de cette région. Les touristes participent à valoriser la vallée et ses sites naturels sans dégrader l’environnement qui les entoure. Ainsi, la communauté locale participe à l’accueil des touristes, cela se traduit par de l’hébergement chez l’habitants, les repas préparés par les locaux avec des produits de la ferme et aussi des randonnées avec des guides nature locaux.

Si vous souhaitez y passer plusieurs jours, vous pouvez dormir à l’Eco Farmstay qui propose des hébergements naturels tout en bambou ou aussi chez l’habitant pour vous immerger totalement dans la vie locale des Sabahans. Vous l’aurez compris, ici vous ne trouverez pas d’hôtels ou de restaurants.

Ce qui m’a marqué ici, c’est la gentillesse et l’accueil des locaux ! J’adore cette photo de cette famille très nombreuse pleine de vie !

île de Borneo Malaisie

île de Borneo Malaisieîle de Borneo Malaisie

Ici, une grand-mère âgée de 80 ans qui plante les plants de riz ! impressionnant pour son âge !

île de Borneo Malaisie île de Borneo Malaisie

On se rafraîchit dans la rivière Kiulu, avec cette chaleur et cette humidité, cela fait un bien fou !

île de Borneo Malaisie

Le guide local nous accueille chez lui et nous présente sa famille. Il nous fait goûter son alcool de riz fermenté maison. Honnêtement, le goût était bon mais je n’ai pas aimé la texture.

Sa femme et ses filles nous montrent les étapes manuelles du décorticage du riz pour enlever la coque et le son du riz. Je me suis prêté au jeu et franchement c’est pas si évident que ça, je mettais la moitié du riz à  l’extérieur du panier !

île de Borneo Malaisie

Notre hébergement : le Gaya Island Resort

Durant notre séjour, nous avons posé nos valises à l’hôtel 5 étoiles Gaya Island Resort (groupe YTL Hotels) qui se trouve sur l’île de Gaya à 15 minutes de bateau du port de Kota Kinabalu.

L’arrivée sur la jetée de l’hôtel nous donne cette agréable sensation de nous retrouver en pleine nature. Il s’intègre parfaitement dans le décor naturel de cette forêt tropicale !

île de Borneo Malaisieîle de Borneo Malaisie

Les chambres sont très grandes (47 m2) et très confortables, toutes décorées en bois exotique. Chaque chambre propose sa grande terrasse avec vue sur la forêt. On nous conseille de fermer les portes des chambres car des singes peuvent y entrer et nous chaparder nos affaires.

La chambres est à partir de 180 euros la nuit pour 2 personnes.

île de Borneo Malaisieîle de Borneo Malaisie

L’hôtel propose de nombreuses activités à faire sur place ou sur les îles alentours :

  • Le must : le petit déjeuner sur la plage pour admirer le lever du soleil (5h30 du matin quand même ! Pour les plus motivés),
  • Cours de cuisine de plats typiques de Bornéo avec les chefs du restaurant du Fisherman’s Cove
  • Randonnée dans la forêt tropicale avec un guide (prévoyez beaucoup d’eau avec l’humidité),
  • Snorkeling dans les eaux du parc marin de Tunku Abdul Rahman,
  • Sortie canoe à la découverte des mangroves de l’île,
  • Dîner au barbecue au bord de la plage à l’ambiance locale, musique, danse malaisienne et plats typiques seront au rendez-vous,
  • ou profitez tout simplement d’un moment de détente dans leur SPA : on a testé le massage de 2h qui est vraiment relaxant !

île de Borneo Malaisie

île de Borneo Malaisie

Tavajun Bay

île de Borneo Malaisie

 

Malgré un séjour court de 5 jours, cela m’a donné un avant-gout de cette partie malaisienne de l’île et envie d’y revenir pour mieux la découvrir !