Destinations insulaires, Europe, Grèce, Voyage

Amorgos

IMG_2829 (1)

Amorgos

Amorgos est l’île la plus orientale des Cyclades mais ce n’est pas la raison principale qui pousse nos compatriotes français mais aussi italiens à s’y rendre. Vous le savez peut-être, l’île fut révélée au grand public grâce au film « Le Grand Bleu » de Luc Besson tourné en 1988. Amorgos a eu notre préférence suite aux nombreux avis de voyageurs revenus enchantés, nous comprenons aujourd’hui les raisons et nous espérons vous les faire partager. Nous décidons d’y consacrer 5 jours et commençons notre voyage par cette île encore épargnée par le tourisme de masse en cette fin de mois d’août.

Quelques précisions : l’ile dispose de deux ports : Katapola au centre et Aegiali au nord. Le sud ne dispose pas de port, elle est la région la moins touristique de l’île. Autre chose, le vent, que l’on appelle ici le Melten, peut souffler très fort de juillet à septembre, privilégiez donc les shorts plutôt que les robes à volant 🙂

Où résider sur Amorgos ?

Le choix de résider à Katapola s’en est trouvé justifié par sa position centrale et son ambiance relativement animée sur une île plus que tranquille, tout du moins en septembre. Mais, le charme des très jolies ruelles d’Aegiali et de sa plage de sable blond pourront également vous séduire, vous serez néanmoins plus loin du Monastère et du village de Chora. S’agissant de Chora, le superbe village dispose également de plusieurs hôtels, il vous faudra cependant emprunter les transports en commun pour vous rendre sur le port de Katapola (environ 10/15 minutes en bus et 1,6 euros le ticket).  Le choix n’est pas évident mais il se fera selon vos envies.

Notre arrivée nocturne à Amorgos

Après notre vol Paris-Athènes d’environ 3h15 (via la compagnie Air France, comptez environ 170 à 250 € l’A/R en haute saison) et  une traversée de 9 heures avec la compagnie Blue Star Ferry depuis le port de Pirée (compter 1h30 par bus pour rejoindre le port depuis l’aéroport), nous voici arrivés sur l’île d’Amorgos en pleine nuit et plus précisément au port d’Aegiali. Selon votre date d’arrivée, il est possible que le ferry accoste à Katapola. Vous n’aurez cette information qu’au moment de la réservation de vos billets. L’arrivée à Amorgos fût un moment très particulier, mélange d’appréhension et d’excitation. Au final, c’est l’odeur de brebis/chèvre qui nous monta aux narines. Bienvenue à Amorgos, île des chèvres, bienvenue dans les Cyclades, pays de la féta 🙂

Le taxi est là pour nous accueillir et nous amener jusqu’à notre hôtel MINOA qui se situe sur le port de Katapola (Comptez env 80 euros par nuit). Au petit matin, nous faisons connaissance avec la gérante de l’hôtel, Jeanne, pour lui demander quelques informations et conseils. Son accueil est très chaleureux et nous découvrons rapidement que Jeanne parle parfaitement français. Au delà de cette gentillesse et de cette facilité à échanger en français, nous découvrons une personne qui aime profondément son île. Elle nous dépeint une île simple mais terriblement belle et authentique. A ce moment là, nous étions terriblement impatients de prendre la route.

IMG_3480 IMG_3111

Pour nous contenter encore un peu plus, Jeanne tient une délicieuse pâtisserie attenante à l’hôtel.  Le petit déjeuner proposé par l’hôtel est simple, agrémenté de quelques pâtisseries maison.  Si vous passez donc sur Amorgos, je ne peux que vous conseiller de loger à l’hôtel MINOA, Jeanne et sa famille vous recevront comme de vrais amis. A dire vrai, au moment de notre départ vers Paros, nous avons eu un réel pincement au coeur, nous étions tristes de quitter Jeanne et cette superbe île. Il y a des rencontres et des lieux qui marquent à vie, et ses moments en font partis.

 

#1 Découverte de CHORA et baignade à la plage Maldezi

Nous commençons cette première journée par la découverte, toujours selon nous, du plus beau village de l’île, celui de CHORA, qui situe à quelques kilomètres de la ville de Katapola. Pour visiter le village, nous décidons de privilégier le bus, comptez 1,60 euros le trajet et 10-15 minutes depuis Katapola. Arrivés à Chora et parce qu’il s’agit des premières ruelles blanches et sinueuses que nous découvrons, sans une horde de touristes, nous sommes complètement sous le charme.

IMG_2614 IMG_2646 (1) IMG_2677 IMG_2686 IMG_2621

Après cette matinée à visiter CHORA, à arpenter les ruelles, à découvrir les bougainvilliers, les chats qui font la sieste à l’ombre, nous décidons de revenir à Katapola pour la pause déjeuner. Nous suivons les recommandations du Routard et déjeunons chez Captain Dimos (cliquez ici) qui se situe sur le port. Il fut d’ailleurs notre restaurant de prédilection pour la suite de notre séjour. Comptez environ 30 euros pour entrée et plat pour deux. Nous vous le recommandons vivement !!!

Fatigués par une arrivée nocturne, nous ne nous sentons pas très courageux et décidons de passer une partie de l’après midi à la plage de Maldezi qu’il faut rejoindre via un caîque, bateau de pêche traditionnel, depuis le port de Katapola. Un homme et son fils vous emmèneront toutes les 30 minutes, voire chaque heure dès le mois septembre. Comptez 3.50 euros/personne pour un aller-retour.

IMG_2724 IMG_2716 IMG_2718 IMG_2720 IMG_2741

Nous finissons la soirée à découvrir le port de Katapola sous une jolie lumière.

IMG_3319
IMG_3243IMG_3328

#2 En route vers le Monastère et la randonnée Monastère-Aegiali

Après une première journée plutôt tranquille, nous décidons de découvrir la perle de l’île, le Monastère de Panaghia Chozoviotissa. L’arrivée à l’entrée du site est majestueuse, nous découvrons, accroché à la falaise et d’un blanc étincelant, le sublime Monastère d’Amorgos.  Et pour mieux l’admirer, 300 marches sont à gravir. Nos regards resteront scotchés à cet édifice, qui restera notre coup de coeur du séjour !

Petite précision : une tenue correcte est exigée, genoux couverts pour les hommes et jambes et épaules pour les femmes.  Un laïque met néanmoins à disposition des vêtements pour les têtes en l’air 🙂

Le monastère étant encore habité par les moines, nous avons l’occasion d’admirer leur longue toge noire et leur longue barbe. Nous découvrons aussi la vue incroyable qu’offre le Monastère sur l’île et le grand bleu ! Cette visite se clôture avec quelques loukoums et un verre de Raki qui vous seront proposés par un laïque dans le salon du Monastère.

IMG_2872

IMG_2832 IMG_2801

IMG_2780

IMG_2878

IMG_2805 IMG_2886 (1) IMG_2866 (1)

Après cette visite, nous décidons d’entamer la randonnée n°1, pour une durée de 4 heures au moins, qui débute au Monastère et rejoint Aegiali. C’est ici que commence la fameuse périphérie du séjour. Premier loupé, nous ne trouvons pas le point de départ de la randonnée qui se situe en face du Monastère par un petit passage qui ne paie pas de mine.  Nous avons donc descendu les 300 marches du Monastère pour les remonter ensuite après avoir pris conscience de notre erreur. En face de la porte de l’entrée du Monastère, nous montons quelques marches qui marque le début de cette fameuse randonnée.  Un conseil : munissez-vous d’une carte mais SURTOUT de l’itinéraire que propose un belge, passionné de randonnée (cliquez ici). Malgré tout ses éléments, nous nous sommes perdus pendant 1h30 à travers roches et buissons qui nous laceraient les jambes. Nous retrouvons néanmoins le bon chemin et nous découvrons de très beaux points de vue mais la fatigue et les chemins extrêmement caillouteux (très désagréable de passer 3h à regarder ses pieds pour ne pas se tordre la cheville !!!) ont eu raison de nous. Nous retrouvons une route principale et faisons de l’auto stop jusque Aegiali. Une première dans notre vie de voyageur ! Un couple de suisse nous emmène gentiment jusque Aegiali, nous sommes sauvés 🙂

IMG_2902 - copieamorgos

amorgosamorgos

Arrivés, nous arpentons quelques ruelles et découvrons la plage de sable blond du village. Le retour vers Katapola se fera en bus.

IMG_2950 IMG_2967 IMG_2969 (1) IMG_2984

IMG_3010
#3 A la découverte du sud d’Amorgos

Pour découvrir plus aisément l’île, nous louons une petite voiture, 35 euros/jour, sur le port de Katapola, via l’agence ANEMOS. Un conseil : Nous avons lu a plusieurs reprises que l’agence de location Thomas était déconseillée. Aussi, lisez bien votre contrat et faites mentionner tout impact, ils ont tendance à ne pas l’indiquer et en cas d’agence véreuse, ça sera pour votre pomme…  Prenez en photo les principales parties du véhicule, l’agence verra ainsi que vous n’êtes pas des débutants 🙂

Nous prenons la route vers le sud de l’île, connue pour être moins touristique. Nous commençons par un arrêt baignade dans l’une des plus jolies plages de l’île, la plage de Mouros. Cette plage est superbe de par la couleur de son eau et en ce début de matinée, nous sommes tranquilles !!  Si vous êtes courageux et s’il n’y a pas de vent, vous pouvez nagez jusqu’aux grottes sur votre droite.

IMG_3027 (1) IMG_3047 IMG_3072 IMG_3075 IMG_3165

Après ce moment détente, nous reprenons la route pour découvrir le bateau échoué et rouillé qui apparait dans le film Le Grand Bleu.  Nous l’apercevons d’ailleurs depuis la route mais décidons de le découvrir de plus près. Attention, le sentier menant au bateau n’est pas indiqué, on se fit donc à la voiture stationné devant un chemin.  Au bout du chemin, nous le découvrons mais quelle déception… le sol est jongé de détritus.

IMG_3190

Si vous poussez plus loin sur la route, une petite plage vous attend pour un arrêt baignade.

IMG_3180 IMG_3178

#4 A la découverte du Nord de l’île

Ce matin, nous souhaitons nous baigner dans la très jolie petite plage en contrebas du Monastère, il s’agit d’Agia Anna Beach. On nous conseille d’y aller très tôt, en effet la plage est minuscule et il peut être difficile de se faire une place. Nous y sommes pour 9h30, déjà deux voitures sont stationnées. Nous sommes finalement peu nombreux, et il s’agit plutôt de locaux. Les touristes se font plus nombreux dès 10h30. Un conseil : si vous ne voulez pas être les uns sur les autres, allez y de bon matin et oubliez l’après-midi !

IMG_3356IMG_3216 (1)IMG_3349 IMG_3433

Nous prenons ensuite la route à nouveau vers Aegiali puis vers les villages de Lagada et Tholaria. Coup de coeur pour le village de Lagada qui mérite de s’y perdre une petite heure. Après cette escapade très agréable dans le nord, nous reprenons la route pour Katapola.

IMG_3534IMG_3515 IMG_3520IMG_3488
IMG_3463

IMG_3455

IMG_3537

Nous décidons ensuite de profiter du coucher de soleil de Chora.  A NE PAS LOUPER ! Un conseil : Montez jusqu’au moulin pour découvrir un superbe panorama au coucher du soleil.

IMG_3705 IMG_3695 IMG_3666 IMG_3660 IMG_3642

Le lendemain, nous passions quelques heures à la plage avant un départ en Ferry pour Paros.