France, Nouvelle-Aquitaine, Voyage

Week-end au Cap Ferret

Cap ferret

Week-end au Cap Ferret : nos incontournables

Pour se ressourcer et se reposer avant l’arrivée de notre petite voyageuse, prévue pour le milieu de l’été, rien de tel qu’un bon bol d’air iodé et de parfums ensoleillés. Toujours avides de découverte et d’évasion, nous souhaitions également découvrir une nouvelle contrée française. Cap sur la côte Atlantique, en direction de la presqu’île du Cap Ferret. Une destination authentique et sauvage prisée par les familles, les amateurs d’huîtres et les surfeurs. Un joyau de notre belle côte Atlantique récemment mis sous les feux de projecteurs avec le film de Guillaume Canet « Les petits mouchoirs ». Pour profiter sereinement de ce cadre qui s’annonçait ressourçant, nous sommes restés 4 jours en ce mois de mai, hors vacances scolaires comme à l’accoutumée mais vous pouvez très bien découvrir le Cap Ferret durant un week-end. Nous avons été sous le charme du Cap Ferret en cette période, une destination que l’on recommande vivement d’ailleurs surtout avec des tarifs un peu moins élevés qu’en haute saison ! Le Cap Ferret est une destination réputée assez bourgeoise mais nous n’avons pas du tout ressenti ce côté « bling bling ». Malheureusement, quelques frustrations au rendez-vous : impossible pour Amandine de déguster les huîtres du Bassin, de prendre le vélo ou d’emprunter le bateau à la découverte l’île aux Oiseaux. Mais vous, vous pouvez y aller sans modération !

Pour limiter la fatigue de la voiture, nous avons opté pour le train depuis Paris jusqu’à Bordeaux en seulement 2h15. Nous avons ensuite loué une voiture nous permettant d’atteindre en une petite heure le Cap Ferret. Nous avons séjourné dans une charmante petite maison en bois idéalement situé à Lège-Cap-Ferret pour environ 100 euros la nuit à cette période de l’année.

Comme beaucoup, nous pensions que le Cap-Ferret était un village situé non loin du Bassin d’Arcachon. En réalité, il s’agit d’une presqu’île qui abrite 11 villages : Lège, Claouey, le Four, les Jacquets, Petit Piquey, Grand Piquey, Piraillan, Le Canon, L’Herbe, La Vigne et enfin le Cap Ferret. La presqu’île était bien plus grande que ce que l’on imaginait.

Le village du Cap Ferret

Le conche et la plage du Mimbeau

La plage du Mimbeau est à découvrir idéalement avant la marée haute. Nous avons ainsi pu traverser à pied le bassin pour rejoindre la plage du Mimbeau qui offre un sublime panorama à la fois sur l’Océan, sur le Bassin et sur le phare du Cap Ferret. Notre conseil : regardez l’horaire des marées et soyez attentif pour ne pas vous faire piéger même s’il est toujours possible de repartir en longeant le conche et non en traversant  le bassin. A la mi-mai, la marée était haute vers 13h30.

Cap ferret

Notre conseil « balade » : si vous avez un peu de temps et que vous aimez les balades : faites une balade sur le long de la conche du Mimbeau. C’est ici que se situe le quartier les 44 hectares, où l’on retrouve d’ailleurs de belles villas, comme celle des Petits Mouchoirs. Notre conseil « gourmand » : On nous a beaucoup parlé de la Cabane du Mimbeau que nous n’avons pas pu tester puisque Amandine était enceinte. On vous invite néanmoins à y faire l’expérience et à nous dire ce qu’il en était !

Cap ferret

Le phare du Cap Ferret

Le phare du Cap Ferret est un incontournable puisqu’il est l’unique phare du Bassin d’Arcachon et offre un panorama unique sur le Bassin. Pour atteindre le sommet, comptez 258 marches qui vous amènera à plus de 52 mètres de haut. Nous avons fait le choix d’y aller à l’ouverture, par crainte d’y voir beaucoup de monde. Arrivés 10h, heure d’ouverture, nous sommes les premiers et les touristes ne seront finalement pas en grand nombre ce jour de semaine. Notre conseil « balade » : parcourez également le sentier de 800 mètres qui contourne le phare et nous offre différents points de vue sur ce phare bicolore. Nous y avons d’ailleurs croisé une biche. Prix : 6 euros par adulte et 4 euros par enfant.

phare du cap ferret
phare du cap ferret

Après l’effort, la récompense avec cette magnifique vue 360° avec d’un côté le bassin d’Arcachon, la Dune du Pilat et de l’autre côté l’Océan atlantique et ses longues plages. Un incontournable qui rappelle à quel point cette presqu’île est boisée et dense en pins maritimes.

phare du cap ferret

La pointe du Cap Ferret

Nous nous sommes rendus à la pointe du Cap Ferret pour y admirer le panorama sur le bassin et la Dune du Pilat. Malheureusement la plage était fermée pour raison de sécurité. Notre conseil « balade » : si nous avions eu la possibilité, nous aurions emprunté la balade dans les dunes de 5 kilomètres dénommée l’abcédéaire des Dunes. Pour en savoir plus sur cette balade, cliquez ici.
Dunes du cap ferret

Le village de L’herbe

Dans l’après-midi, nous nous sommes dirigés vers le village de l’Herbe que nous savions être le plus apprécié des touristes et donc le plus visité. Il est souvent dit que l’Herbe est le plus joli et le plus typique des villages ostréicoles du Cap Ferret. Une fois sur place, jour de week-end, on découvre une petite placette où les touristes sont tranquillement installés en terrasse d’un café/restaurant. Le cadre est de prime abord charmant malgré l’affluence. Non loin, nous visualisons la rue principale du village qui longe les cabanes ostréicoles. Les petites ruelles perpendiculaires aux cabanes nous invitent à la découverte. On s’y faufile tels des enfants à la recherche de ces petits trésors nichés au pied des ces charmantes et fleuries cabanes ostréicoles. On immortalise en photo quelques détails de certaines cabanes qui rappellent en effet que, loin de l’attrait touristique, elles ont été et sont encore en partie le premier lieu d’habitation des ostréicoles du Cap Ferret.

village de l'herbe

village de l'herbe

Le conseil « gourmand » : Comme toujours, Amandine n’a pas pu se régaler d’huîtres et notamment celles de la renommée Cabane d’Hortense qui fait d’ailleurs une apparition dans le film de Guillaume Canet. Malgré le monde, le cadre était vraiment très joli ! Allez tester l’adresse et dites-nous en des nouvelles…

village de l'herbe

village de l'herbe

village de l'herbe

village de l'herbe

village de l'herbe

Les love trotteurs

Notre future mini Love Trotteuse

Depuis le quartier ostréicole, nous empruntons un escalier qui nous amène sur les Dunes de l’Herbe et nous offre une vue superbe vue sur les toits des maisons ostréicoles et le bassin. Une nouvelle fois, un joli panorama !

village de l'herbe

De l’autre côté des cabanes ostréicoles, nous découvrons la Chapelle de la villa algérienne qui détonne dans le paysage de la presqu’île, seul vestige d’un entrepreneur du 19ème siècle de retour d’Algérie. Juste devant, un très vieil arbre plongeant dans le bassin, une vieille dame y contemplait le paysage.

village de l'herbe

village de l'herbe

 

Le village Le Canon

Le lendemain matin, en ce début de semaine, nous décidons de faire une halte au village Le Canon. Contrairement au village de l’Herbe, les ruelles sont calmes, la plage également. Nous sommes quasi-seuls. Nous longeons tranquillement la petite plage, le regard tourné vers le bassin et la belle et imposante Dune du Pilat et l’âme apaisé par la sérénité des lieux. Nous remontons ensuite vers les ruelles où se nichent de jolies cabanes ostréicoles habitées ou tenues par des commerçants et ostréiculteurs qui s’affairent pour l’ouverture. Aussi, le Canon est un village ostréicole également réputé pour son cadre et son charme. Nous l’avons beaucoup aimé, tout autant que le village de l’Herbe. Le nom du village est en référence au canon en fonte installé à l’entrée de la ville, devenu un souvenir des guerres maritimes contre les Anglais pendant la Révolution et le Premier Empire.

village le Canon

village le Canon

village le Canon

village le Canon
village le Canon

village le Canon

Piraillan : le village des ostréiculteurs

Piraillan est un village principalement tourné vers l’activité de pêche et ostréicole. Ici, le quartier ostréicole est certes moins « carte postale » que les villages de l’Herbe ou du Canon mais il n’en reste pas moins intéressant et charmant. La Cabane 57 semble être une adresse à tester pour les amateurs d’huîtres.

Cap Ferret Piraillan

Cabane 57, lieu de dégustation d’huitres

Cap Ferret Piraillan

Le village est également une halte intéressante pour découvrir le réservoir de Piraillan et les oiseaux qui y ont élus domicile. Nous empruntons un joli petit sentier, une zone boisée de majestueux pins maritimes. Deux parcours sont possibles : le premier de 600 mètres qui nous allait parfaitement en cette journée de fatigue pour Amandine. Ce parcours fait le tour des différents lacs et se ponctuent de bancs permettant d’admirer la faune et la flore. Le second parcours fait environ 5 kilomètres est permet d’admirer d’autres points de vue notamment depuis les Dunes. Nous n’avons pas fait cette seconde car Amandine était en petite forme. Dans tous les cas, cette balade est interessante à faire en famille, d’autant plus que l’entrée est gratuite !Piraillan Cap Ferret

Le village du Petit-Piquey et la pointe aux chevaux

L’une des plus jolies vues à ne pas manquer se situe au village du Petit-Piquey, et plus précisément à la point des chevaux. Une vue parmi les plus belles sur les plages du Bassin, elle y a d’ailleurs ce petit brin d’exotisme. Après quelques minutes de contemplation face à ce superbe panorama, nous avons décidé de rejoindre la plage pour y fouler quelques pas.

Petit-Piquey Pointe aux chevaux Cap Ferret

Beauté des plages océanes et du Bassin d’Arcachon

Sur la presqu’île du Cap Ferret, nous avons le choisi les deux facettes des plages de ce petit bout de paradis. Il y a les plages océanes et celles du Bassin. Pour les plages océanes, nous avons choisi la plage de l’horizon pour quelques minutes de contemplation à l’approche du coucher de soleil. De nombreux blockhaus font face à l’océan et peuvent faire l’objet d’une petite balade interessante et photographique. L’après-midi, nous avons croisé de nombreux surfeurs se rendant sur cette plage, située à proximité du village.

Bon à savoir : pour les familles souhaitant emprunter le petit train pour aller au Bélisaire, un arrêt est effectué sur cette plage. N’hésitez pas également à y aller en journée pour découvrir les surfeurs nombreux sur cette plage.

Les autres plages Océanes :

  • Plage du Grand Crohot
  • Plage du Truc Vert
  • Plage de la Garonne
  • Plage de la Torchère
  • Plage des Dunes
  • Enfin la plage de La pointe (fermée par arrêté depuis début 2019 car risque d’affaissement de la dune).

Cap Ferret

Nous avons également fait une halte à la plage de l’Américain, une plage océane que l’on vous recommande pour sa quiétude et sa jolie plage arborée !

Nos adresses gourmandes au Cap Ferret

Nous avons finalement peu déjeuné ou dîné aux restaurants car nous avions envie de profiter également de notre petite cabane et donc d’y préparer nos repas. Néanmoins, on vous conseille deux adresses que nous avons testé :

Cap Ferret

Le restaurant l’Escale

Cap Ferret

Le restaurant Le Bouchon du Ferret

Cap Ferret : les activités à ne pas manquer

Les activités que nous aurions aimé faire et qui peuvent venir compléter votre séjour :

  • Embarquer dans une Pinasse pour découvrir l’île aux Oiseaux
  • Prendre un cours de surf avec une école de surf.
  • Découvrir la presqu’île en vélo, électrique si besoin.
  • Partir à la découverte du métier d’ostréiculteur
  • Déguster les Dunes Blanches, spécialité sucrée du Cap Ferret, de Chez Pascal.

Nos liens utiles :

  • Réserver votre trajet en train vers la gare de Bordeaux Saint Jean ou Arcachon avec .
  • Louez votre voiture à Bordeaux avec Hertz.
  • Recherchez votre hébergement sur le bassin d’Arcachon ou au Cap Ferret parmi les meilleures offres avec Booking.
  • Réserver votre maison avec Airbnb et bénéficiez de 25 euros de remise sur votre première réservation.

 

Filtrer par